Archives

  • -

Nugget

Houblon Nugget provenant de Houblon Québec

Le houblon Nugget est né en 1982 par le programme de l’USDA et est un croisement entre du Brewer’S Gold, du golding et d’un plant mâle élevé en acide alpha .  Le Nugget est la mère du houblon Millenium et occupe le deuxième rang pour l’augmentation de plantation en Oregon et depuis 1991, a représente 14,1% de la production totale des États-Unis.

Le houblon Nugget a une amertume aiguë de sa teneur en acide alpha est entre 9,5% – 14,0%.  Il fournit le “umph” dans de nombreux styles de bière qui nécessitent une bonne quantité de houblon, notamment des bières de style impérial. C’est un houblon a double usage qui a des arômes à base de plantes et de boisé.

Le houblon Nugget est très prisés pour le brassage. Il a été élevé en partie pour ses qualités de stockage, et contient 70% à 80% de sa teneur en acide alpha après 6 mois de stockage à 20 degrés celsius. Les moyennement longs cônes qui sont compacts sont récoltées en mi-saison.

Description générale

Acide Alpha  : 12.0 – 14.0%
Acide Beta   : 4.0 – 6.0%
Co-Humulone  : 22 – 26%
Huile Totale : 1.8 – 2.2 mL / 100g

Specifications

Utilisation : Arome et amertume
Origine : États-Unis
Styles : Bière Amère, Barley wine
Comparable : Columbus, Galena, Magnum


  • -

Chinook

Houblon Chinook provenant de Houblon Québec

Le houblon Chinook a été créé en 1985 par L’USDA.  Il porte ses souches depuis Petham Golding et de la variété USDA 63102.  Le résultat de ce croisement fut un grand plaisir pour les brasseurs.  Le Chinook ajoute environ de 12 % -à 14 % en acide alpha à votre houblonnage.  celui-ci contient un double usage et est bon autant pour le début de l’ ébullition ou qu’au milieu du brassage.  

Le Chinook est populaire dans les bières de style américains tels que les Pale Ale Pale  et les India Pale Ale, mais fait aussi un bon travail dans les bières de Saisons ainsi que des bières plus foncées y compris Porter, Stout et vin d’orge.  Il a un arôme lourd, et un bouquet légèrement épicée.

Le Chinook est en milieu de peloton pour ses rendements de récolte, et produit des cônes compactes moyens.  Il dispose d’ une certaine résistance aux maladies communes, mais il est sensible à l’oïdium.  Le Chinook est plus largement utilisé aux États-Unis et fait partie des ingrédients de quelques bières commerciales très reconnues.

Description générale

Acide Alpha  : 12.0 – 14.0%
Acide Beta   : 3.0 – 4.0%
Co-Humulone  : 29 – 34%
Huile Totale : 1.5 – 2.5 mL / 100g

Specifications

Utilisation : Double Usage
Origine : États-Unis
Styles : Ale Américaine
Comparable : Columbus, Northen Brewers, Nugget


  • -

Colombus

Houblon Colombus de Houblon Québec

Le houblon Columbus est l’un des trois C, qui inclut le Centennial et Cascade. Cette variété possède également d’autres noms, comme le CTZ, qui inclut Columbus, Tomahawk, et Zeus.  Le houblon Tomahawk est exactement la même variété, alors que houblon Zeus est si amèrement proche qu’il obtient dans les même côte.  La combat à savoir qui aurait les droits d’auteur et les brevets entre Yakima Chief et Charles E. Zimmerman qui ont étés à l’origine de la variété.  Le résultat a abouti à une association qui a vu le nom de HUSA-CEZ entre Charles et Hop Union.

Avec les chicanes de côté, le Houblon Columbus est un très bon houblon à double usage dans la bière.  Il apporte à la fois grand coup dans l’amertume ainsi qu’une forte odeur de rêve.  Le Columbus apporte de 14% -16% d’acide alpha, le rendant idéal pour une fondation amère pour les bières telles que Pale Ales, Ales India Pale, Stouts, et tout ce qui est impérial.  

Dans la même ordre d’idée, cette variété est couramment utilisé pour la fin ébullition ou l’houblonnage a froid.  L’arôme est agréable et des notes d’agrumes peut être trouvée dans des lots de houblon frais.   La teneur en huile au sein du Columbus est modérée, et les huiles essentielles sont relativement équilibrée.  Le Colombus est une plante à rendement modéré et est largement cultivé aux États-Unis.  

Cette variété produit des cônes de grandeur moyennes à grand plutôt compacts, et de la lupuline plus pâle que jaune.  Certains grande brasseries des États-Unis utilisent Columbus comme saveur dans leurs Ales de style américaines.

Description générale

Acide Alpha  : 14.0 – 16.0%
Acide Beta   : 4.0 – 5.0%
Co-Humulone  : 30 – 35%
Huile Totale : 1.5 – 2.0 mL / 100g

Specifications

Utilisation : Amertume
Origine : États-Unis
Styles : Pale Ale Américaine
Comparable : Chinook, Galena, Millenium, Nugget


  • -

Golding

Houblon Golding provenant de Houblon Québec

Le houblon US Golding doit ses racines à la variété UK Golding qui est en fait un groupe de différentes variétés originaires du Sud-Est de l’Angleterre. BC Golding (Colombie-Britannique) qui n’est plus produit, existait avant la version Américaine de ce populaire houblon Anglais.  La version américaine fut introduite aux États-Unis en 1993.

Le US Golding a des qualités très similaires aux houblon Anglais.  Il a une faible cote d’acide alpha à 4,0% -6,0% ce qui en fait un houblon idéale pour les ajouts d’arômes dans le moût.  Il est assez fréquent d’utiliser le US Golding subtilement en amertume au début de l’ébullition, mais ses caractéristiques aromatiques romantiques sont sa force à la fin de celui-ci.  Même s’il est cultivé en Amérique, cette variété ressent encore un style anglais classique dans la bière.  Son amertume est faible tandis que son arôme est agréable et parfumée. Ses huiles essentielles sont équilibrés, ce qui  apporte une saveur légèrement fruité présente à la base de l’arôme de la plantes.

Le US Golding est comparable à la variété Anglaise à son rendement … qui est très faibles.  Ceci est principalement le cas avec ses petits cônes lumineux et moelleux et à sa faible résistance aux maladies et aux champignons.  Ce qui vous fait vous demander pourquoi les producteurs cultivent cette variété.  C’est qu’elle dispose d’une nostalgie enchantée par l’Angleterre en raison de son histoire et de l’utilisation, ce qui pourrait est la raison pour laquelle elle continue à gagner dans son utilisation des brasseurs maison et des brasseurs commerciaux.

Description générale

Acide Alpha  : 4.0 – 6.0%
Acide Beta   : 2.0 – 3.0%
Co-Humulone  : 20 – 25%
Huile Totale : 0.4 – 1.0 mL / 100g

Specifications

Utilisation : Arome
Origine : Angleterre
Styles : Bière amère
Comparable : Fuggle, Willamette


  • -

Hallertau

Houblon Hallertau de Houblon Québec

Quand on pense au houblon Hallertau, on pense aux bières de style Bavaroises. La variété Hallertau a longtemps dominé la culture du houblon dans la région de l’Allemagne à partir de laquelle il fût nommé avant d’être remplacé par la variété Hersbrucker et d’autres variétés de Hallertau plus résistantes aux flétricement et champignon.

Le houblon Hallertau a une très longue histoire dans les bières de style lagers Allemandes et ses propriétés aromatiques et de saveur ont aidés à produire des générations de bières de la région.  Le Hallertau est un houblon aromatique avec une faible note d’acide alpha de 3,5% -5,5%.  Cette variété est considérée comme un houblon noble.  Cette désignation est donné seulement aux houblon Hallertau, Tettnanger, Spalt, et Saaz et se réfère à des quantités élevées d’humulène et de faibles quantités d’acides alpha.  Ces variétés ont aussi des qualités aromatiques élevés. Le Hallertau a lui-même de bonnes arômes d’épicés et il est utilisable à tout moment pendant le processus de brassage autant pendant des ajouts en bouilloire, mais il est favorable pour des ajouts tardifs ou en houblonnage a froid.

Comme mentionné le Hallertau est susceptible aux  à flétrissement, ce qui lui fait produire des faibles rendements, qui sont une des quelques raisons pour lesquelles il n’est pratiquement plus cultivé. Cependant la notoriété du Hallertau a été faite sur les traditions de brassage Allemand et ne va pas disparaître avec les styles de bière bavaroise.  Il y a beaucoup d’autres variations de Hallertau, non pas tant de cette souche spécifique, mais plus des programmes de reproduction de l’Allemagne. Certaines de ces autres variétés comprennent Hallertaur Aroma, Hallertaur Magnum, Hallertaur Mittelfrüh, Hallertaur Taureau, Hallertaur Tradition, Pacifique Hallertaur, et le US Hallertaur.  Il ne reste qu’à trouver une bonne recette de bière et commencer le brassage.

Description générale

Acide Alpha  : 3.5 – 5.5%
Acide Beta   : 3.5 – 5.5%
Co-Humulone  : 18 – 25%
Huile Totale : 0.6 – 1.5 mL / 100g

Specifications

Utilisation : Arome
Origine : Alemagne
Styles : Bière Belge ou Allemande
Comparable : Liberty, Mt. Hood, German Magnum


  • -

Willamette

Houblon Willamette de Houblon Québec

Le houblon Willamette a été nommé d’après le grand fleuve qui se déverse à travers la vallée de Willamette dans le nord-ouest de l’Oregon. Le houblon Willamette a été élaboré et publié par l’USDA en 1976 et a pris ses racines dans le secteur des brasserie artisanale et représente environ 20% du total des superficies de culture du houblon américain. Le Willamette est un assemblage de trois souche de houblon dont le Fuggle, qui est une variété typiquement anglaise qui a façonné des décennies de brassage de bière.

Le Willamette est une variété avec de bonnes arômes et une faible teneur en acide alpha, généralement de 4,0% -6,0%. Bien que le Willamette peut contribuer légèrement à l’amertume de la bière, le Willamette domine par son utilisation pour ses saveurs et son arôme. Parmi les huiles dans le Willamette, on y retrouve la myrcène (30,0% -55,0%), humulène (20,0% -30,0%), ainsi que farnésène (5,0% -6,0%) qui sont tous au-dessus de la norme. Il en résulte une saveur d’épice herbacée et délicatement poivrée qui a à la fois des fruits et l’essence florale.

Depuis son introduction,  le houblon Willamette a connu une croissance de la culture ainsi que la demande.  Il est l’un des houblon aromatique les plus couramment utilisés aux États-Unis.  Les brasseurs qui l’utilisent… l’utiliser beaucoup.  Le Willamette est relativement faible du coté de la production, avec son 1340-1700 lb / acre.  Les cônes de petite taille sont un peu lâche, ce qui affecte la récolte.   Ce houblon de début de saison marque le moment où les cones de Willamette sont prêts pour la récolte et le séchage.  Malgré sa sensibilité à l’oïdium et aux maladie, le Willamette se révèle être un fondement des brasseries artisanales aux États-Unis.

Description générale

Acide Alpha  : 4.0 – 6.0%
Acide Beta   : 3.0 – 4.5%
Co-Humulone  : 30 – 35%
Huile Totale : 1.0 – 1.5 mL / 100g

Specifications

Utilisation : Arome
Origine : États-Unis
Styles : Bière Anglaise
Comparable : Fuggle, Glacier, Tettnag


WordPress Appliance - Powered by TurnKey Linux